ernesto riveiro
ernesto riveiro
News

2022 Exposition Château de Ratilly (89)
30 avril - 13 novembre
89520 Treigny
"Oeuvres récentes"
commissariat d'Olivier Delavallade
vernissage : 18 juin
Avec un catalogue édité par les Amis de Ratilly.
Les quinze premiers exemplaires comprendront un tirage de tête : une gravure originale signée et numérotée d’Ernesto Riveiro (atelier René Tazé, Paris).
Texte d'Olivier Delavallade ( la peinture tohu-bohu ) et entretien d'Ernesto avec Martin Pierlot.
2021 Documentaire La peinture tohu-bohu, réalisation Illés Sarkantyu
Version longue 52 minutes
et
version 26 minutes sous titrée Anglais.

Documentaire réalisé par Illes Sarkantyu ,
entretien avec Olivier Delavallade.
Produit par le Domaine de Kerguéhennec, Bignan 56
en partenariat avec L'ahah.
version 52 minutes:





version 26 mn sous-titrée anglais:
2021 Revue /ARTabsolument n°97/
Y a-t-il plusieurs peintures dans chacune de celles d'Ernesto Riveiro ? Si oui, il n'y en a pas deux, ni trois ou quatre mais une infinité à faire, défaire et refaire par le regard. Ayant comme seul projet de ne pas en avoir, ce peintre précis dans ses paroles et libre dans la conduite de son art orchestre sa propre disponibilité pour voir là où elle le mène. Passés en-dessous des radars, trente-cinq ans de cet oeuvre s'éclairent et s'accidentent au domaine de Kerguéhennec et dans les espaces parisiens de l'ahah, qui édite dans le même temps une large monographie. (...)

Tom Laurent, juillet 2021

2021 Exposition Bignan (Morbihan) :
ernesto_riveiro
2020, dispersions synthétiques, techniques à la cire et aérosol sur toile, 130 × 162 cm.
©Sarkantyu Illès
22 mai - 13 juin 2021
Domaine de Kerguéhennec
56 Bignan
" La peinture tohu-bohu "
Ouverture : samedi 22 mai
Ouvert du mercredi au dimanche de 14h à 18h
Dans le respect des consignes sanitaires
Commissaire Olivier Delavallade
Il est des peintures qui nous rendent plus attentifs ou, plus précisément, qui nous fortifient. Elles nourrissent profondément notre regard, mobilisant dans un même élan toutes nos facultés de perception et de compréhension, notre sensibilité autant que notre intelligence. Ce sont des peintures complètes.
Olivier Delavallade, janvier 2021
lire la suite-->

2021 Documentaire : La peinture tohu-bohu , réalisation Illés Sarkantyu,
Documentaire réalisé par Illés Sarkantyu, issu d'un entretien avec Olivier Delavallade, directeur artistique du Domaine de Kerguéhennec et produit par le Domaine départemental de Kerguéhennec (Morbihan), en partenariat avec L'ahah.

ernesto_riveiro
copie d'écran
(re)Découvrez l’oeuvre d’Ernesto Riveiro à travers ce documentaire de 26 minutes réalisé par Illés Sarkantyu, et produit par le Domaine départemental de Kerguéhennec (Morbihan), en partenariat avec L'ahah. Ce film est présenté à l’occasion de La peinture tohu-bohu, triple exposition consacrée à l’artiste franco-argentin au printemps 2021 à Bignan, en Bretagne, et à #Lahah Paris #Griset et #Moret en résonnance avec l’importante monographie publiée aux Éditions de L’ahah.

Au coeur de son atelier, Ernesto Riveiro revient sur son processus de création. Dans ce documentaire issu d'un entretien avec Olivier Delavallade, directeur artistique du Domaine de Kerguéhennec et commissaire de la triple exposition, le peintre évoque les enjeux de sa peinture, dévoile ses influences les plus chères, ses inspirations parfois diverses, mais aussi ses expérimentations techniques alliant aérosol, travail aux pinceaux et retraits / dispersions de la matière... (...)

Illés Sarkantyu, réalisateur du film : Absence/présence, mémoire/héritage sont les motifs récurrents du travail photographique d'Illés Sarkantyu. Contribuant à l’édition de nombreuses publications, il a réalisé une trentaine de films sur l'art. Son travail est représenté par la galerie de La Forest Divonne (Paris, Bruxelles).
Extrait de la présentation du documentaire chaîne Youtube de L'ahah
voir le documentaire


2021 Monographie: "Ernesto Riveiro" éditions L'ahah et Skira
ernesto_riveiro
©Skira Paris
Préface de Pascaline Mulliez
Né en 1947 à Buenos Aires, Ernesto Riveiro vit et travaille en France depuis 1972. Cette monographie entend offrir un large panorama de son œuvre de 1987 à aujourd’hui. Pourquoi ce 
choix de l’année 1987 ? Force a été de constater, au cours de ce travail d’édition, que cette année correspond 
à de profondes mutations, elles-mêmes étroitement liées à l’émergence de certaines pratiques plastiques. Après vingt ans d’exercice de la peinture, Ernesto Riveiro se voit confronté à un ensemble de questionnements existentiels : il questionne la peinture, son histoire, ses usages, interroge son engagement, son être dans la peinture. 1987 est l’année 
où l’artiste problématise et expérimente au sein même de sa pratique et où, contingente, s’invente pas à pas une conception renouvelée du diptyque. Délesté du poids des conventions de la narration et 
de la représentation et conçu sur les principes d’interstice et d’assemblage, ce diptyque permet à Ernesto Riveiro 
de s’affranchir des apories auxquelles il se trouve confronté et, par des chemins détournés, autorise un retour au dessin, à la toile, à la couleur. En émergera le « gribouillage » d’un geste 
qui se veut volontairement « gauche ».
 Le petit pas de côté qui élabore et fait œuvre.
Trois personnes ont contribué à l’écriture de cet 
ouvrage. Céline Delavaux , docteure en littérature (dont 
la thèse avait pour objet les écrits de l’artiste Jean Dubuffet); Philippe Cyroulnik, critique d’art et commissaire d’exposition ; Mercedes Casanegra, historienne de l’art
 et commissaire d’exposition. Le texte de Céline Delavaux déploie la question de la pensée de l’art, de « ce que fait 
l’art à la pensée ». Philippe Cyroulnik transcrit de longs entretiens qu’il a eus avec le peintre et au cours desquels il interroge les différentes modalités et les évolutions de l’œuvre. Enfin Mercedes Casanegra a écrit, sur son œuvre, un essai et rédigé la biographie de l’artiste. Au travers de sa petite maison d’édition, l’association L’ahah a l’ambition de publier des monographies d’artistes confirmés dont l’œuvre est aujourd’hui peu montrée 
au public.
Pascaline Mulliez, juillet 2020.
CO-ÉDITION L'ahah / SKIRA
AVEC LE SOUTIEN DE KERGUÉHENNEC ART / ARCHITECTURE / PAYSAGE
L’OUVRAGE EST CONÇU PAR L’ATELIER DE CONCEPTION GRAPHIQUE ET TYPOGRAPHIQUE SUISSE- ALLEMAND baldinger•vu-huu
DÉPOT LÉGAL OCTOBRE 2020
ACHEVÉ D'IMPRIMER EN AOÛT 2020
SUR LES PRESSES DE DZA À ALTENBURG, ALLEMAGNE

Ernesto Riveiro monographie
trilingue: français/anglais/espagnol
Couverture reliée Bodoni avec toile naturelle
23 x 30 x 5 cm • 448 pages
250 illustrations couleurs et noir & blanc
49€ - ISBN-10: 2370741279 / ISBN-13: 978-2370741271

L'ouvrage est disponible à L'ahah #Griset
Pour tout renseignement : info@lahah.fr
2021 Une exposition, deux temps, trois lieux,
            Une monographie,
                   Un documentaire
                                                      ernesto_riveiro



Monographie éditée par L'ahah et les éditions Skira
Textes de Céline Delavaux, Philippe Cyroulnik et Mercedes Casanegra, préface de Pascaline Mulliez
Graphisme baldinger•vu-huu

Documentaire, entretien avec Olivier Delavallade, réalisateur: Illés Sarkantyu

Agence de presse communic'art, Contact Oriane Zerbib ozerbib@communicart.fr 07 69 75 11 78
2018 Exposition Berlin :
30 janvier - 15 décembre 2018
BMW Foundation Herbert Quandt
8th floor, Reinhardtstr. 58
10117 Berlin
"unity in diversity"
Vernissage : mercredi 30 janvier, 18h.
Curator
Matthieu Sery
Soazic Guezennec, Inna Levinson Brunot, Mercet Ianessa, Norris EviOhnmacht, Johan Pille, Ernesto Riveiro, Christian Rothenhagen, Matthieu Sery.